Tour de France Culinaire – Lille

Ça y est, nous y étions enfin: la première destination de notre Tour de France culinaire! Chargées de nos valises et de notre impatience, nous nous sommes établies dans le quartier de Wazemmes avant de nous lancer à la découverte de la ville. Quelques minutes pour nous rafraîchir, et nous étions fin prêtes!

Dans les rues animées de Lille, une soirée battait son plein. Vers 22h00, sur la Place Sainte-Catherine, quelques stands servaient encore à manger tandis que le DJ diffusait des tubes des années 90. Dans la Rue des Bouchers, de nombreux restaurants branchés dont le fameux Bloempot de Florent Ladeyn où je n’ai malheureusement pas pu manger, attiraient les regards. Jeune, dynamique, fêtarde, gastronome: telle fut notre première vision de la ville.

Le lendemain, en revanche, nous avons vu une facette bien plus calme, lorsque nous sommes allées visiter le Marché couvert de Wazemmes. C’était le 14 juillet, et les chalands avaient, semble-t-il, déserté les lieux. Qu’à-cela-ne-tienne, nous avons fait le tour des échoppes, ne perdant pas de vue notre objectif de départ: découvrir les beaux produits que la région aurait à nous offrir.

Nous avons acheté de belles barquettes de fraises de Phalempin, ces fruits sucrés et riches en goût de la région au stand Fruitier, ainsi que des tomates d’antan dont des tomates roses, plus douces et moins acidulées que celles auxquelles nous sommes habitués. Sur le chemin du retour, pour la préparation de notre déjeuner, nous nous sommes arrêtées chez le fromager pour acheter du maroilles que nous comptions déguster avec une baguette…mauvais plan! Même si nous avions pris soin d’interroger le fromager sur la force du maroilles, et qu’il nous avait répondu “ah celui-ci est moyennement fort, ça va aller”, il ne nous a pas expliqué qu’il valait mieux le consommer cuit. Malgré le fait que nous n’en avions acheté qu’un quart (le maroilles se présente généralement en carré. On peut en acheter un demi, coupé en diagonal au couteau par le fromager ou un quart), et malgré les efforts de ma cousine pour en manger une petite quantité chaque jour, nous n’avons jamais réussi à le finir, et avons dû nous en séparer à la troisième destination de notre tour! Si vous aimez les fromages gras et forts, le maroilles cru est fait pour vous. Sinon, cœurs et estomacs sensibles, s’abstenir!

L’après-midi, nous sommes allées nous balader dans le vieux Lille où nous avons vu les monuments et endroits phares de la ville: l’Opéra, la Vieille Bourse, la Cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille…et la fameuse pâtisserie Méert, connue notamment pour sa gaufre ovale à la vanille. Leurs glaces sont aussi très, très bonnes! Ci-après, la glace signature de la maison “Bon Accueil” à la vanille avec éclats de caramel salé et coulis au chocolat était délicieuse. La glace pabama (Passion-Banane-Mangue) est encore meilleure! Mais ce qui aura su captiver mon cœur à jamais, ce sont leurs fruits secs caramélisés que je n’arrivais pas à m’arrêter de grignoter.

Après nos longues déambulations dans le Vieux Lille, il était temps pour nous de dîner à l’Estaminet Gantois. Les estaminets sont des petits restaurants du nord de la France servant des plats régionaux. Quel meilleur endroit pour goûter un welsh et une carbonnade pour la première fois? Si nous avions le meilleur endroit, en revanche, nous avions péché sur le meilleur moment: en effet, le welsh et la carbonnade sont des plats d’hiver.

IMG_7766
Le Welsh
IMG_7765
La Carbonnade

Le welsh est une tranche de pain imbibée dans de la bière couverte d’une tranche de jambon, d’une abondante quantité de maroilles et d’un œuf au plat, tandis que la carbonnade est la version nordiste du bœuf bourguignon, cuit dans la bière au lieu du vin. Nous avons achevé ces plats non sans peine et nous avions hâte d’aller marcher pour digérer. Avant de partir, nous avons visité le magnifique Hospice Gantois dont l’Estaminet fait partie. Le complexe est à présent un hôtel de luxe avec spa où sont exposées de nombreuses œuvres d’art. Il était temps de rejoindre la Citadelle car les feux d’artifice du 14 juillet nous y attendraient très bientôt.

IMG_6027

Des enfants jetaient des pétards un peu partout et le public s’approchait pour assister au spectacle. 20 minutes pendant lesquelles nous avons été émerveillés par les feux d’artifice de toutes les formes et de toutes les couleurs. Ça aurait quand même été bien mieux avec de la musique!

IMG_6030

Notre week-end à Lille fut festif: après les feux d’artifice la veille, la victoire à la Coupe du Monde de Football 2018! Les Lillois étaient pour le moins investis dans l’événement. Dès 13h00, jeunes et vieux (mais surtout jeunes) étaient maquillés, habillés et accessoirisés pour la circonstance. Les rues et les bars étaient envahis de fans trépidant de voir la France et la Croatie en découdre.

IMG_9294
Beffroi de Lille

Nous pensions avoir assez de temps pour aller voir le Beffroi puis nous rendre dans un bar à bière pour voir le match. Heureusement pour nous, il n’y avait pas d’attente. Nous avons appris à l’accueil du Beffroi qu’ils n’avaient jamais eu aussi peu de clients, Finale de la Coupe du Monde oblige). Nous avons monté les quelques marches jusqu’à l’ascenseur (eh oui, nous n’allions quand même pas tout monter à pied!) pour arriver au sommet et avoir une vue à 360° sur le paysage lillois. Nous sommes ensuite descendues pour nous rendre au bar.

Le temps que nous arrivions, il avait été pris d’assaut, comme tous les autres établissements équipés d’une télévision. Nous avons capitulé et sommes rentrées regarder le match. Le résultat ne nous a pas déçues. La France était championne du Monde pour la deuxième fois 20 ans après, un moment historique! Une célébration à l’échelle de la ville avait lieu, des gens qui ne se connaissaient même pas se parlaient et riaient ensemble comme s’ils avaient été amis depuis toujours. Une odeur de bière envahissait les rues. On m’avait dit que Lille était une ville chaleureuse et j’ai pu pleinement le constater ce jour-là! Il paraît que c’est pareil pendant la Grande Braderie annuelle! Pour moi, cette ambiance est la plus belle chose à Lille.

IMG_7764
Vitrine décorée aux couleurs de la France

Le soir, nous avions réservé au Lion Bossu, un restaurant gastronomique du Vieux Lille qui compte d’innombrables récompenses et reconnaissances des professionnels et du public. Le menu à 36€ a été un véritable régal! La finesse de la présentation et des saveurs nous a conquises.

 

C’est donc le ventre plein et les papilles satisfaites que nous sommes rentrées nous préparer pour la deuxième étape de notre Tour de France Culinaire: Nancy.

 

Remerciements
Mes remerciements vont à ma cousine Cherline qui a accepté de me suivre et me supporter durant cette aventure, à Camille et sa famille pour nous avoir gracieusement hébergées à Lille et à tous les foodies qui m’ont fait des recommandations des lieux à voir et à découvrir! Milles mercis!!!

Les recommandations du Red Lipstick Chef
– Le marché de Wazemmes – Place Nouvelle Aventure, qui m’a été recommandé par Claude Gerdie (Merci!)
– La Pâtisserie Méert – 25-27 Rue Esquermoise
– Le restaurant Le Lion Bossu – 1 Rue Saint-Jacques

Et vous, quelles sont vos recommandations? Avez-vous des endroits préférés à Lille?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s